Sur le cursus en général

  • Combien d’étudiants par promotion ?

Les quatre première promotions comptaient une vingtaine de personnes (l’équivalent d’une classe). Désormais, une quarantaine de places sont disponibles.

  • Quelle mixité garçon/fille dans la classe ?

Dans les promos du double cursus, composées d’une vingtaine d’étudiants, il y a environ une moitié de filles et une moitié de garçons. Aucun problème pour trouver l’âme-sœur !

  • Je viens de province, vais-je être entouré de parisiens ?

Le Parisien est une espèce en voie de disparition à Sciences Po et en double-cursus. Cependant quelques irréductibles hantent encore les ascenseurs de Tolbiac. Plus sérieusement, au sens large, les habitants de la région parisienne représentent entre 25 et 50% de chaque promo.

  • Quel est le taux de réussite de ce double-cursus?

Éternelle question ! Les responsables du double cursus vous répondront que si vous avez été choisi c’est que vous êtes capables de réussir. Mais la réussite n’est évidemment pas uniforme ! Sur la promotion entrée en 2010 (2e promotion), on compte environ 25% de personnes ayant arrêté ou redoublé, mais ce pourcentage tombe à 5-10% parmi les promotions suivantes. Cependant, ces départs sont largement volontaires. L’écrasante majorité de ces personnes n’avaient juste plus envie de faire des maths, d’assumer la charge de travail… Ceux qui ont été admis via Sciences Po ont pu continuer Sciences Po seul (ce n’est cependant pas possible lorsqu’on est passé par la fac).

  • Est-il possible de s’engager dans la vie associative en ayant autant d’heures de cours ?

Le programme est en effet très chargé avec une trentaine d’heures de cours par semaine auquel il faut ajouter le travail personnel pouvant être conséquent à certains moments. Mais autant répondre à cette question par l’exemple : ce sont des étudiants de SMASS qui sont à l’origine de la création de l’UNICEF Sciences Po, certains SMASS ont également fait partie du BDE (2013-14 et 2015-16) et nombreux sont ceux à pratiquer un (ou plusieurs) sport(s). Ainsi, à condition de s’organiser de manière correcte, vous pourrez facilement participer à la vie associative et sportive des établissements.

  • Où se loger ?

Question pénible et délicate. Il est très dur de se loger à Paris, alors il vaut mieux s’y prendre à l’avance. Tout ce qui se situe rive gauche et dans le centre de Paris est le plus pratique mais le plus cher. Il faut toutefois être attentif au lignes de métro avant de choisir son logement. Il est aussi possible d’habiter en proche banlieue, pour réduire le coût de loyer. Pour plus de détails, voir « côté pratique« .

  • Quels sont les frais de scolarité ?

Les droits de scolarité à Sciences Po sont dégressifs : de 0 (pour les boursiers) à 10 040€ selon les revenus (pour plus de détails, voir la page de Sciences Po consacrée). Pour la fac il faut compter environ 200€ pour l’année. Quelque soit votre procédure d’admission, vous devez vous acquitter des deux frais de scolarité. Si vous êtes boursier, il est bien sûr plus intéressant de demander votre bourse pour Sciences Po, ce qui vous dispense totalement de frais de scolarité de ce côté. Vous devrez malgré tout payer ceux de la fac.

5 réflexions au sujet de « Sur le cursus en général »

  1. Bonsoir, et tout d’abord merci pour ce site génial !
    Je passe mon oral pour la SMASS très bientôt et j’avoue que l’hésitation grandie. Je viens de ES, la charge de travail, le niveau demandé, etc, beaucoup de choses qui commencent à faire peur !
    Vous expliquez que certains ont décroché et ont pu continuer en cursus simple à Science Po. Etant passée aussi par cette procédure, je m’intéresse. Y a-t-il des conditions pour être basculée en cursus simple ou cela se fait-il simplement ?

    1. Bonjour,
      Le basculement en cursus simple n’est possible que si tu es passée par la procédure de Sciences Po. Si tu es passée par la fac tu peux continuer la licence MASS simple. Cela dit il est assez difficile d’abandonner le bicursus, surtout au début de l’année, car la rentrée est un moment difficile, où le stress pousse quelques élèves à vouloir laisser tomber, alors même qu’après quelques mois ils sont parfaitement à leur aise en SMASS. Il y a donc deux conditions pour passer en cursus classique : être passé par Sciences Po et savoir convaincre les responsables que cet abandon est réellement indispensable et n’est pas dû au stress passager de la découverte du bicursus.

  2. Bonjour à vous !
    J’aimerais savoir si, à l’issue de ce cursus, on obtient le diplome de sciences po ET le diplôme de Paris I, ou bien un diplôme spécifique au cursus MASS. En somme, est-ce un double diplôme ou une bi-licence ?
    Merci,

  3. Bonjour!
    Est-il possible d’être pris avec 12 de moyenne en 1ère en maths si on vient de Louis le Grand ( niveau de maths assez élevé) et qu’on est en terminale S spé maths en etant dans la moyenne de classe?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur le site de l'association du double cursus Sciences Po – MIASHS. Renseignez-vous et contactez-nous si besoin !

Aller à la barre d’outils