Coté pratique

  •  Coût de la vie

Pour le logement (voir la sous rubrique correspondante), il faudra comptez entre 400 et 800€ par mois.

Vous pourrez vous nourrir pour environ 200€ par mois. Pour les journées de cours, le plus pratique et le moins cher reste la cafèt du CROUS (sandwiches à Sciences po ou paninis à Paris 1 par exemple) ou le RU (à 5/10 minutes de la fac et de Sciences Po), où vous pouvez manger chaud pour 3€10. Pour ce qui est des sorties et loisirs, prévoir une cinquantaine d’euros par mois.

Du côté des transports, la carte Vélib est à 30€ pour l’année et la carte Imagin’R (Paris et proche banlieue) revient à 35€ par mois.

Les étudiants en SMASS paient les frais de scolarité de Sciences Po et de Paris 1. Les droits de scolarité à Sciences Po sont dégressifs : de 0 (pour les boursiers) à 10 040€ selon les revenus (pour plus de détails, voir la page de Sciences Po consacrée). Pour la fac il faut compter environ 200€ pour l’année. Quelque soit votre procédure d’admission, vous devez vous acquitter des deux frais de scolarité.

N’oubliez pas de vérifier si vous pouvez prétendre à une bourse du CROUS sur le site de Sciences Po ou directement sur celui du CROUS, ce qui vous dispense de fait de frais de scolarité à Sciences Po et qui vous permet de trouver un logement en résidence universitaire. Attention cependant aux delais pour la constitution du dossier !

  • Les associations

Il existe de nombreuses associations à Sciences Po, qui ont l’habitude de tenir leur table en Péniche (le hall de Sciences Po). Certaines sont plus connues que d’autres, mais il ne faut pas hésiter à aller à leur rencontre pour découvrir ce qu’elles proposent et pourquoi pas s’engager dans l’une d’entre elles ! Vous trouverez forcément votre bonheur entre l’Association Sportive, les associations humanitaires, politiques, culturelles, musicales, écologiques, journalistiques… Retrouvez ici la liste des associations reconnues. Et si jamais vous ne vous sentez pas concernés, vous pourrez toujours créer la vôtre : ce sont par exemple des SMASS qui sont à l’origine de la création du pôle Sciences Po de l’UNICEF.

A Paris 1 également, de nombreuses associations existent, mais elles sont moins visibles. Toutefois avec un peu d’effort vous pourrez aussi y trouver des choses intéressantes.

  • Le sport

L’AS de Sciences Po propose de nombreuses activités pour des tarifs raisonnables. Vous avez la possibilité de faire valider des crédits grâce à la pratique de votre sport, mais attention dans ce cas vous devrez être aussi assidus qu’en cours (maximum 2 absences), sous peine d’être défaillant. L’AS organise de gros évènements comme le CRIT ou les Triplétades qui rythmerons votre 1A.
A Paris 1, la pratique sportive peut aussi vous faire gagner scolairement : jusqu’à 0.5 points de moyenne en plus. Les activités sont aussi nombreuses qu’à Sciences Po et de plus totalement gratuites.
A la fac, vous pourrez tenter de vous inscrire en sport même après les dates en envoyant un mail aux professeurs concernés, car beaucoup prennent des places avant de les abandonner pour conflit horaire.

Ici : le site de l’AS de Sciences Po. Et : le site de l’AS de Paris 1.

  • La vie à Paris

Paris vous offre évidemment de nombreux divertissements, et le BDE de Sciences Po en particulier organise régulièrement des soirées. Compter en 10 et 15€ pour l’entrée. Vous pourrez également découvrir le gala de fin d’année de Sciences Po. De plus, le BDA (et son site) vous permet de sortir à petit prix au théâtre ou voir des concerts dès lors que vous êtes adhérents, mais aussi de pratiquer de nombreuses activités artistiques sur le même principe que le sport, ou de découvrir des cours décalés sur des sujets qui vous passionnent.
Paris 1 organise aussi de nombreuses soirées, dont un gala, auxquelles vous pourrez participer, bien que les étudiants de double cursus soient généralement plus actifs dans la vie étudiante de Sciences Po.

  • Logement et transport

Se loger à Paris n’est pas facile à première vue, mais avec un peu de débrouille il est possible de s’en sortir.
Le plus pratique du côté des transports pour le bicursus est de se situer proche de Sciences Po ou de la fac, ou entre les deux. Le quartier de St Germain des Prés restant assez cher, il est donc conseillé d’orienter ses recherches vers le 14è ou le 13è arrondissement, ou plus globalement d’avoir un accès rapide aux lignes 7 et 14 (pour la fac, avec une préférence pour la 14), 4, 10 et 12 (pour Sciences Po). Le vélib constitue aussi une bonne solution de déplacement pour ceux qui n’habitent pas très loin, mais la carte Imagin’R reste indispensable. Pensez d’ailleurs à la demander rapidement puisque le délai de réception est assez important afin de pouvoir bénéficier du tarif étudiant dès septembre (vous pouvez imprimer un certificat de scolarité provisoire pour compléter votre dossier dès que vous avez accès à votre espace étudiant).

Au niveau du logement, plusieurs solutions sont possibles. Il existe de nombreux foyers qui mettent à dispositions des chambres, mais les places sont limitées et les recherches doivent donc se faire très tôt durant votre année de terminale (janvier idéalement, sachant que vous aurez possibilité de vous désister plus tard). Une chambre donne droit à l’APL (Aide Personnalisée au Logement, relativement facile à obtenir), d’environ 75 euros.
Les prix varient selon la chambre (individuelle ou partagée) et la formule (repas le matin et le soir ou pas), mais on peut compter entre 400 (sans repas) et 700 euros (repas compris) par mois.
Cette solution peut rassurer les parents du fait de l’encadrement de la vie (horaires, contraintes …), sur lequel vous ferez mieux de vous renseigner pendant vos recherches (les règles sont plus ou moins strictes selon les foyers). Cela reste malgré tout une des solutions les plus économiques.

Vous pouvez préférer disposer de votre propre studio ou chambre à Paris, auquel cas vous devrez payer un loyer compris généralement entre 500 et 800€ pour un studio entre 15 et 20m², selon le quartier, l’étage…
La colocation est également un moyen moins cher et plus convivial de vivre en tant qu’étudiant (il n’est pas toujours facile de s’adapter à vivre seul dans les premiers moments !).

Il existe de nombreux sites de recherche de logement mais aussi des groupes sur Facebook (propre à Sciences Po par exemple) qui vous faciliteront la tâche. Pour le réseau de Sciences Po, demandez au BDE à faire partie du groupe de logement. Sciences Po met également à disposition un réseau de recherche de logement auquel vous aurez accès dès que vous aurez vos identifiants Sciences Po sur cette page, après les résultats début juillet, ce qui est un peu tard pour commencer vos recherches : ne comptez pas que sur ce site !

4 réflexions au sujet de « Coté pratique »

  1. Bonjour,
    Juste une question pratique (et assez secondaire je vous l’accorde) : quelle calculatrice conseillez-vous si l’on envisage d’en racheter une pour entrer en SMASS ? De quels outils primordiaux a-t-on besoin ?
    J’ai vu la TI-Nspire sur le site de la fnac, qui a l’air pas mal… mais je sais pas trop ce qu’il faut. Voilà…
    Merci beaucoup !

    1. Il n’y a pas besoin de calculatrice en licence, on ne s’en sert absolument jamais (elle n’est plus autorisée lors des évaluations). Donc pas besoin de t’en fournir une spécialement pour entrer en SMASS, ta calculatrice du lycée finira de toutes façons sur une étagère !

      1. Ah OK Merci beaucoup (même si l’idée de me séparer de mon fournisseur de points n°1 dans les devoirs m’attriste beaucoup)

      2. Ahah, c’est vrai, mais je crois que quelles que soient tes études tu peux dire adieu à la calculette qui fait tout à ta place, au mieux tu auras droit à une type collège pour vérifier tes multiplications ! Mais ne t’inquiète pas, on s’en sort sans ! Et de toutes façons la plupart de nos exercices ne sont plus calculatoires mais très théorisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur le site de l'association du double cursus Sciences Po – MIASHS. Renseignez-vous et contactez-nous si besoin !

Aller à la barre d’outils