• Comment se fait la répartition des cours ?

Au niveau de la fac, l’emploi du temps est imposé, mais du côté de Sciences Po, il y a une certaine liberté au niveau du choix des cours (surtout en 2ème année. Pour éviter les conflits horaires, il est établi au début du semestre des demi-journées réservées à l’un ou l’autre des établissements, Les SMASS doivent alors choisir leurs cours à Sciences Po sur les créneaux réservés.

  • Un étudiant suit-il le cursus complet des deux établissements ?

Heureusement non ! Ceci dit le programme reste chargé. Le cursus est aménagé de façon à éviter les doublons entre Sciences Po et la licence MIASHS. En première année, vous suivrez uniquement les enseignements du tronc commun en plus des langues à Sciences Po (soit 80% de la formation normale: les humanités, ateliers artistiques, cours électifs restent optionnels et ne sont pas inaccessibles pour les plus courageux !) et vous n’aurez pas de cours d’économie à Paris 1 (vous ne suivrez que maths et info, soit à peu près 60%).  Ces petits aménagements vous permettent d’éviter les doublons et surtout… de garder du temps pour roupiller/travailler chez vous.

  • Quel temps de transport entre Sciences Po et Paris 1 ?

Il faut compter environ 30 minutes entre les deux établissements en métro, pareil avec le bus (et en vélo, mais ça monte ! et les places vélib sont chères à côté de Sciences Po, vous n’êtes pas tout seul à avoir eu cette bonne idée). C’est le temps minimal que vous aurez entre la fin d’un cours dans une des 2 institutions et le début d’un cours dans l’autre. Donc tout va bien, à part votre déjeuner à 17h 😀

  • Et les vacances dans tout ça ?

Bien évidemment, les semaines de vacances des deux établissements ne coïncident pas toujours, ce serait trop simple ! Entre les deux semestres, vous pouvez comptez sur deux semaines de vacances, voir plus (jusqu’à 1 mois) si les partiels de Paris 1 sont en décembre. De plus, Sciences Po accorde au milieu de chaque semestre (fin octobre et fin février) une semaine de congé (souvent calquée sur les vacances de la zone C).
Retrouvez les calendriers de Sciences Po et de Paris 1.

  •  Quelles différences avec la prépa ?

Beaucoup d’admis en SMASS hésitent chaque année entre intégrer le double diplôme ou se lancer dans l’aventure classe préparatoire (généralement ECS ou BL). S’il s’agit dans les deux cas de formations exigeantes et pluridisciplinaires, certaines différences sont tout de même à noter. En SMASS, le concours est passé, les étudiants connaissent donc moins de pression qu’en prépa. La troisième année à l’étranger est également un énorme atout, tant d’un point de vue personnel qu’académique. De plus, SMASS est idéal pour ceux qui ne savent pas bien ce qu’ils veulent faire plus tard, qui souhaitent se laisser le temps de la réflexion et découvrir de nombreuses matières diverses et variées.  Cependant la classe préparatoire offre un enseignement plus approfondi, dans le sens où il est vrai qu’à Sciences Po, 48h d’enseignement par matière par semestre ne permet pas une étude complète et approfondie de tous les thèmes et notions abordés.

  • Faut-il avoir nécessairement suivi une filière scientifique pour postuler ? Est-il conseillé d’avoir suivi certains enseignements au lycée ?

 

Bien que la majorité des étudiants SMASS soient issus d’un bac S, il est possible de postuler en SMASS avec un bac ES spécialité mathématiques.
De même, bien que la plupart des étudiants issus d’un bac S aient suivi une spécialité mathématiques en terminale, il n’est pas impossible de postuler en ayant suivi toute autre spécialité. Il faudra simplement réussir à bien justifier le choix de SMASS, qui semble de fait moins évident si le candidat n’a pas choisi en terminale une spécialité mathématique.
Enfin, toute option, qu’il s’agisse d’une LV3, d’une classe européenne, ABIBAC ou BACHIBAC reste un plus mais ne sont à aucun moment obligatoires pour postuler.

  • Je suis à bac +1, puis-je postuler ?

Malheureusement non, SMASS n’est accessible, tout comme le collège universitaire de Sciences Po Paris qu’aux élèves de Terminale qui passent le bac à la fin de l’année scolaire en cours.

  • Quels résultats scolaires ?

Il est difficile de répondre à cette question dans le sens où le dossier étudié par le jury lors de la procédure via Sciences Po ou Paris 1 ne comporte pas uniquement le dossier scolaire, mais également une lettre de motivation, extrêmement importante, qu’il ne faut surtout pas négliger.
Il est certain qu’il est nécessaire d’avoir un très bon dossier pour postuler, mais il est impossible de chiffrer les résultats à partir desquels un candidat a “une chance d’être pris”, d’autant plus que le niveau est très variable d’un lycée à un autre.

4 commentaires

Alice · 20 janvier 2013 à 12 h 53 min

Bonjour,
Ce double cursus est selectif mais avez vous des chiffres : combien se presentent et combien sont acceptes ?
Merci

    Admin · 20 janvier 2013 à 15 h 33 min

    Nous n’avons pas de chiffres précis pour ce qui est du nombre de personnes demandant le double cursus. Pour ce qui est des entretiens, environ 80 personnes ont été convoquées l’an dernier et 22 ont été admises.

Maxime Capron · 21 octobre 2013 à 10 h 36 min

Bonjour,
Je voulais savoir si cette filière était plus difficile à intégrer que le programme “normal” Sciences-Po Paris, compte tenu de la nouvelle réforme ?

    Admin · 22 octobre 2013 à 12 h 09 min

    Bonjour,
    Tout d’abord il faut savoir qu’intégrer un bi-cursus demande plus de travail (on a plus d’horaires, des matières supplémentaires, des examens en plus…) que le mono-cursus de Sciences Po, et c’est en ce point qu’il est un peu plus “difficile” à intégrer. En effet, si tes résultats en maths mais aussi dans les autres matières seront probablement plus examinés que pour l’entrée en mono-cursus, la réelle difficulté pour intégrer le cursus SMASS c’est de montrer une réelle motivation à vouloir conjuguer Sciences po et les mathématiques. Ceci dit, si tu “bichonnes” bien ta lettre de motivation et que tu arrives à prouver que ce double-cursus peut t’apporter tant au niveau personnel que professionnel, l’intégrer n’a rien d’impossible, au contraire.
    Pour ce qui est de la nouvelle réforme d’intégration, elle n’a pas augmenté le niveau d’exigence à l’entrée. Elle a même au contraire été mise en place afin «de mieux valoriser les parcours méritants, dans une perspective de diversification accrue du corps étudiant». Ce qui est entendu par là c’est que l’épreuve de culture générale qui était souvent à travailler, hors du parcours lycéen, a été remplacée par des épreuves spécifiques correspondant à peu près à chaque filière du lycée général. D’ailleurs pour certains 1ère année SMASS qui ont passé le concours en mathématiques c’est cette matière qui, parfois, leur a apporté beaucoup de points au concours. Il ne faut pas penser que l’épreuve en mathématiques est facile, comme toutes épreuves du concours, le niveau demandé est bien plus élevé que dans le secondaire, néanmoins il apparait que pour de très bons élèves en série scientifiques cette épreuve a favorisé leur entrée à Sciences Po et en double-cursus (car il va de soit que les juristes regarde les résultats au concours en maths pour les S qui demandent le double cursus). Pour les ES, c’est assez différent car ils passent en général l’épreuve en économie mais sont beaucoup plus inspectés sur leur motivation et dossier scolaire. En conclusion, si tu es motivé pour vivre l’expérience enrichissante du bi-cursus et que tu parviens à le montrer, intégrer SMASS n’a rien d’impossible.
    N’hésite pas à poser d’autres questions et bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *